Comment fonctionne la paternité des photos Instagram

26 janvier 2018

Les utilisateurs d’Instagram parlent souvent de copyright photographique. Ils débattent généralement à propos de quelqu’un ayant violé les droits de quelqu’un d’autre, volé ou publié illégalement quelque chose ou détourné la paternité d’un document.

Nous avons déterminé comment le copyright photographique fonctionne sur Instagram et comment publier des photos sans risquer d’avoir à les supprimer ou être poursuivi.

Copyright photographique

Chaque photo est simultanément soumise à deux types de droits: le droit d’auteur ou copyright, et les droits de propriété. Selon la législation internationale, il n’y a pas de différence entre une photo Instagram occasionnelle et une œuvre d’un photographe célèbre. Etant donné que la photo existe, elle est soumise à des droits d’auteur et de propriété.

Droit d’Auteur ou Copyright

Appartient à l’auteur, il ne peut être vendu, transféré, accordé ou retiré. Le droit d’auteur appartient à l’auteur pour toujours.
Pour prouver la propriété du droit d’auteur, vous devez présenter les films ou la photo originale faite avec un appareil photo ou un téléphone portable (l’image originale contient des informations spéciales, ce qui est presque impossible à imiter).

Droits de propriété

Entre en vigueur lorsque l’auteur vend l’image. Officiellement, il en conserve toujours la paternité, mais n’a pas le droit de disposer de l’image. Le nouveau propriétaire peut utiliser la photo à sa discrétion et l’auteur ne peut pas l’en empêcher. Les droits de propriété ont une période de validité et peuvent être retirés par un tribunal. Pour prouver que les droits de propriété vous appartiennent, vous avez besoin du document concernant l’achat de l’image ou le contrat pour les services de photographie.

Voyez comment ces droits fonctionnent ur Instagram

Correct. Vous avez vu une belle image d’un bouquet de fleurs venant de votre boutique et demandé à l’auteur la permission de l’afficher sur votre Instagram. L’auteur vous a donné la permission et vous avez fait référence à son profil lors de la publication.

Préjudiciable. Vous êtes tombé sur une photo occasionnelle d’un chat sur Internet et l’avez publié avec votre texte publicitaire. Par conséquent, les droits d’auteur et les droits de propriété sont violés. L’auteur peut se plaindre et votre photo peut être supprimée.

Contestable. Dans votre magasin de fleurs, a travaillé une employée qui a fait des photos de bouquets et les a affichés sur Instagram. Elle est partie et vous a ensuite demandé de mentionner son nom et de payer pour les photos. Vous pouvez prouver vos droits de propriété pour ces images parce que les faire était une partie de son travail. Mais le droit d’auteur appartient à l’employé et vous devez l’observer. Vous devez indiquer son nom dans la description de chaque photo.

Photos de personnes

Les photos de personnes causent aussi beaucoup de problèmes. L’image d’une personne est considérée comme une donnée personnelle. Il y a une politique différente vis-à-vis de telles photos dans différents pays, mais généralement vous avez besoin de la permission de la personne pour les publier. Si vous les publiez sans une telle autorisation, une personne peut se plaindre à l’assistance Instagram et ils peuvent supprimer l’image. Les photos de personnes prises dans des lieux publics ne sont pas soumises à cette règle, la photo vous appartient.

Correct. Vous faites des photos pour un Look Book de la Boutique Instagram. Vous demandez aux modèles de donner leur autorisation par écrit disant qu’ils ou elles acceptent de fournir leurs photos. Tout est ok, vous pouvez utiliser les photos librement.

Préjudiciable. Vous avez fait des photos de personnes dans votre salle d’exposition et les avez affichées sur Instagram. Quelqu’un est mécontent d’une image et se plaint. En conséquence, les photos sont supprimées.

Contestable. Un utilisateur a fait une photo de vous et a publié un article insultant sur Instagram. Vous avez en avez fait un repost, puis votre adversaire s’est plaint et a supprimé cette image. Même s’il ou elle vous a insulté, vous avez illégalement utilisé la photo et violé les droits d’auteur. Ne mélangez pas les insultes et les droits d’auteur photographiques.

Photo by Kaique Rocha from Pexels https://www.pexels.com/photo/people-brasil-guys-avpaulista-109919/

Pour résumer, comment télécharger des photos sur Onlypult sans enfreindre les droits:

  1. Essayez d’afficher uniquement les photos que vous avez faites vous-même. De cette façon, vous protégez à la fois vos droits d’auteur et vos droits de propriété.
  2. Si vous utilisez les photos de quelqu’un d’autre, accordez vous avec le propriétaire avant de les publier (demandez la permission ou signez un contrat avec le photographe). De cette façon, vous acquérez les droits de propriété et respecterez les droits d’auteur se référant au photographe.
  3. Les images des personnes sont leurs données personnelles. Vous pouvez poster de telles photos seulement si vous avez la permission. Les lieux publics et les événements ne sont pas soumis à cette règle (par exemple, les rues).
PARTAGER:
Souscrire à la newsletter hebdomadaire d'Onlypult