Nu chez Instagram

24 octobre 2016
PARTAGER:

Un de nos utilisateurs publie régulièrement à Instagram les photos des femmes à un degré varié de nudité. Voici sont ses images préférées:

Instagram n’aime pas cette franchise. Il reçoit régulièrement les avis préalables, ses photos sont éliminées. On dit, que quelque part il y a un compteur, qui fait tic-tac chaque fois, et un jour on le bannira pour toujours.

Pour éviter le, essayons de nous repérer les règles de la publication du contenu brutal. On va parler des règles, donner les conseils sur la publication du contenu «frontalier» et partager des comptes de qualité.

Voici est ce, que Instagram écrit sur «nu»:

Nous respectons le désir des gens de montrer la beauté de corps nu, néanmoins, telles photos ne sont pas admises chez Instagram. Nous n’admettons pas de publier les photos, les vidéos et les illustrations de l’acte sexuel, des attributs génitaux et des fesses nues. Nous n’accueillons aussi pas les photos au buste féminin aux tétins. L’exclusion est les photos de l’allaitement et les conséquences de l’opération. Les utilisateurs chargent souvent les photos et vidéos de leurs enfants nus. On demande de comprendre, que quelques gens peuvent utiliser ces photos impurement. Nous sommes obligés de les éliminer.

Alors, qu’est-ce qu’il faut faire, pour ne pas être éliminé ou banné:

  1. Le buste sur la photo doit être fermé (au minimum, il ne faut pas ouvrir les tétins).
  2. Il est interdit de montrer les attributs génitaux et les fesses. Tout est clair avec les attributs masculins, mais il est en peu plus compliqué avec ceux-ci féminins – on prend pour les attributs féminins une taille intime aussi. Si vous publiez ça, soyez sûr, que personne ne voit ça.
  3. Apprenez à publier les photos nues chez les tatoueurs. Par exemple, ils savent, comment on peut couvrir les tétins par des rubans noirs et fermer les fesses par les carrés pixélisés. Comme ça, les règles d’Instagram sont formellement respectées, et les photos ne sont pas éliminées.
  4. Les photos en linge on n’élimine pas, même si ils sont très symboliques.
  5. Ne publiez pas du tout les photos des enfants nus. Instagram lutte contre ça très rudement — il élimine le compte pour toujours avec toutes les photos, et ne permit pas de créer un nouveau. Roman Ivanov de Yandex a perdu comme ça les milles de ses photos.
  6. Instagram traite les photos problématique seulement d’après les réclamations des utilisateurs. Si votre photo a été éliminée, c’est-à-dire, que quelqu’un a rapporté. Parfois on peut déterminer et banner cet abonné (par exemple, souvenez-vous, si il a déjà juré dans les commentaires).
  7. Si vous voulez très fortement de partager vos photos nues — créer un compte séparé pour ça et fermez-le. Ajoutez, comme les amis, seulement ceux, dont vous faites confiance — certainement, ils ne vont pas déposer une plainte sur vous.

Sur une bonne photo nue à Instagram les tétins sont couverts, on ne voit pas la taille intime et la coupure des fesses. Et un héros de la photo est évidemment plus âgé que 18 ans.


Et voici sont quelques comptes, qui ont des bonnes photos nues, et presque jamais aboutissent les sanctions du réseau social.

  • Yushikazu Aizawa du Japon et ses poupées japonaises (et toutes absolument sont vêtues en linge).
  • La marque du linge “Corporelle” mélange bien ses photos publicitaires et l’art nu.
  • Richard Kern publie les coupes de sa grande création photographique.
  • La marque de light-BDSM des bijoux et accessoires “Fleet Ilya” presse le maximum des règles.
  • Fabio Borquez prend les photos conceptuelles et utilise à la perfection les rubans blancs pour fermer.
Souscrire à la newsletter hebdomadaire d'Onlypult