L’histoire d’un Instagram. La cochonceté complète

15 décembre 2016

Dans la rubrique « L’histoire d’un Instagram» on parle des comptes intéressants des utilisateurs du monde entier. Et cette fois on ne parle pas de stratégies du contenu, mais de la popularité animale. L’Instagram d’une enseignante de l’école Melissa Nicholson de la façon spontanée pendant quelques mois a dépassé la planche de 650 000 des abonnés. Et tout ça est grâce à ses cochons.

Priscilla et Poppleton – sont un frère et une sœur. Malgré qu’ils soient premièrement les cochons domestiques, les animaux habitent à Florida avec leur propriétaire – l’enseignante de l’école Melissa Nicholson.

L’idée de créer un Instagram a été renseignée à Melissa par sa nièce. La popularité actuelle du blogue est venue grâce au travail long et assidu. Mais est-ce que tout ça est la vérité?

On ne peut pas être sûr, que l’histoire, dont les mass médias parle, est la vérité vraie. Il est difficile de croire, qu’une simple enseignante trouve autant de temps pour les photo sessions des cochons et pour le travail avec Instagram. Simplement imaginez – à ce moment dans le compte plus de 2000 photos sont publiées.

Il semble, qu’il n’y a pas seulement le travail de l’enseignante. C’est une belle histoire, qui a été inventée par les tacticiens, qui savent les routes du développement de leur Instagram et des RP correctes.

Il est déjà longtemps l’information commerciale a commencé d’apparaître dans l’Instagram des cochons, et ça encore une fois fait allusion à une histoire brouillée de Priscilla et Poppleton. Et les indices de l’activité de l’Instagram en remontent beaucoup de comptes de vedettes. Selon l’analytique d’Instagram une publication à @Prissy_pig collecte 8 000 de «J’aime».

P.S. Les pensées sur la nature professionnelle du compte @Prissy_pig – sont seulement les conjectures. On veut simplement encore remarquer, que les animaux domestiques sont un pas droit vers le succès dans le web. Évitez les banalités et utilisez le services des publications ajournées à Instagram.

PARTAGER:
Souscrire à la newsletter hebdomadaire d'Onlypult