En travaillant avec le site Web de Service onlypult.com, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer le niveau de fonctionnement.  Lire la suite

Instagram, célébrités et fans

Soucrire

Mise en garde! Vous trouverez ci-dessous une réflexion philosophique traditionnelle de nos auteurs. Ce texte est plein de nostalgie et de questions rhétoriques.

Comme il est bon d’être fan de quelqu’un. Comme c’est pratique. Vous ouvrez Instagram et regardez: c’est votre célébrité préférée qui mange, ici il embrasse quelqu’un, ou bien dort. Et là, cette célébrité est sur la scène, derrière la scène, près de la scène et partout ailleurs comme vous pouvez l’imaginer! Vous pouvez même voir la couleur de ses chaussettes et de ses tapis de salle de bains.

Chuchotant presque: et nous, les fans de la vieille école, avions parfois juste une toute petite coupure de journaux. Nous ne pouvions même pas voir clairement qui était sur la photo! C’était juste un tout petit quelque-chose, mais nous adorions ca. Cette coupure était le centre de notre univers, la toison d’or de nos chambres. Et jusqu’à ce que les images de Bowie, Morrison et Jackson soient numérisées, nous avons idolâtré ces coupures de presse et leur avons parlé. La vie au 20ème siècle était vraiment très difficile vous savez - parfois les mammouths mangeaient toute l’herbe, parfois des dragons kidnappaient jeunes filles.

Alors, quand nous nous sentions mal, nous serrions ces coupures sur cette partie de notre buste où se trouve le cœur et elles étaient comme un défibrillateur pour nous. Avez-vous déjà observé comment un ambulancier utilise un défibrillateur sur une personne qui est sur le point de se rendre dans l’au-delà un peu trop tôt à son goût?

Et bien c’était exactement la même chose pour nous avec ce petit bout de papier ou ce magazine: nous nous sommes ramenés nous mêmes à la vie.

Allons, débarrassons-nous de cette nostalgie rétro et réfléchissons au fait de savoir si les idoles d’aujourd’hui se sentent mieux parce qu’elles ont Instagram. Bien évidemment, les fans en retirent des avantages, mais qu’en est-il de ceux qui sont de l’autre côté de la barrière?

Nous ne saurons jamais ce que Freddy Mercury aurait répondu aux producteurs s’ils lui avaient suggéré de publier des photos sur Instagram pour améliorer ses chiffres. Mais très probablement, cela aurait été une phrase commençant avec le mot “honey”.

via GIPHY

Il y avait des avantages évidents à l’époque. Les idoles de la vieille école pouvaient facilement aller dans des boîtes de nuit et boire des Martinis jusqu’à l’aube sans craindre de voir leurs photo affichée sur tous les médias sociaux en moins de cinq minutes. A l’époque il y avait aussi les potins et ragots des journaux du matin, mais peut-on comparer le nombre de copies de ces journaux avec l’étendue et la vitesse des médias sociaux?

Les célébrités d’aujourd’hui gagnent beaucoup d’argent lors de telles “sorties en boite” et obtiennent des sommes assez importantes juste pour leur check in. Certains acteurs et chanteurs peuvent gagner suffisamment pour se payer un yacht en taggant simplement des géo-localisations.

Elizabeth Taylor a commençait sa journée avec son petit-déjeuner ou bien en mettant ses nombreux bijoux. Personne n’a jamais commenté son selfie du matin en lui disant qu’elle n’était plus la même qu’avant. Parce qu’il n’y avait ni selfies du matin, ni de compte Instagram.

via GIPHY

Les actrices modernes préfèrent ne pas lire les commentaires pour rester de bonne humeur. Ou bien elles les lisent en étant toujours prêtes à bloquer quiconquepour leur montrer qui est le véritable titulaire du compte.

Les descendants d’anciennes célébrités ont l’ooportunité de vendre les lettres de leurs ancêtres et de publier des livres, mais que peuvent faire les enfants de célébrités d’aujourd’hui alors que tout le contenu se trouve sur les médias sociaux? Pas de photos ou de lettres rares, tout est posté sur les réseaux sociaux tous les jours. Mais soyons honnêtes, certaines célébrités, très célèbres, sont devenues très populaires grâce à Instagram et leur pire cauchemar est un compte bloqué.

Mais au fait, pourquoi vous parle-t-on de tout ça? Notre message est simple: Instagram, c’est bien, mais le vrai talent est bien plus important. Les véritables idoles ne se mesurent pas au nombre d’abonnés mais au nombre de cachets et au nombre de gens qui viennent au concert.

Nous allons maintenant imprimer vos messages et les serrer fort contre nous.