Witness Change + Onlypult: créer un monde meilleur

27 mars 2018
Cas
PARTAGER:

Il y a beaucoup d’histoires dans le monde que nous n’entendons ou ne voyons pas. Witness Change veut changer ça et Onlypult avec Instagram nous aident à le faire. © Witness Change

Witness Change est une organisation non-commerciale qui vise à mettre fin à la violation des droits de l’homme dans la société et à le communiquer au public. La campagne In My World met en lumière les problèmes de personnes souffrant de maladies mentales partout dans le monde et nous permet de voir, entendre et apprécier ces personnes. Des reportages photos et vidéos sont publiés sur Instagram et sur le site internet de l’organisation.

Lorsque vous voyagez, Internet n’est pas toujours disponible, c’est pourquoi il est presque impossible de publier des messages au bon moment. Onlypult supprime de telles préoccupations - nous publions le contenu seulement quand cela vous convient et ce contenu apparaît automatiquement sur Instagram.

La première partie du projet Witness Change s’est tenue conjointement avec Handicap International. l’Agence française de développement a parrainé des voyages de volontaires au Liban, au Sud Soudan, au Togo et à Madagascar. Dans ces pays, ils ont organisé des réunions avec des personnes vivant dans des conditions qui menacent leur santé mentale.

Pendant la campagne, les photographes et les opérateurs ont fait des portraits de participants au projet et ont réalisé de courts documentaires à leur sujet à partir de leurs histoires réelles. Les gens ont raconté leur vie: dans des prisons, des camps de réfugiés, dans la pauvreté, ou bien après une guerre et comment tout cela a affecté leur état d’esprit.

Les photos et vidéos de Robin Hammond montrent clairement les vies et les problèmes quotidiens des participants au projet. En passant, M. Hammond est un photographe célèbre, plusieurs fois récompensé dans le domaine du photo journalisme sur les droits de l’homme et des sujets qui mettent en avant les questions de société.

l a voyagé en Afrique avec les volontaires de Witness Change et Handicap International et a décrit les problèmes des Etats africains dans le domaine du diagnostic et du traitement des maladies mentales.

Par exemple, au Togo, en Afrique de l’Ouest, l’accès au traitement et à la réadaptation est si limité que la foi et les prières sont souvent la seule thérapie pour les maladies mentales. Souvent, les bénévoles de Witness Change ont rencontré des cas où la sécurité des personnes atteintes de maladie mentale n’était assurée qu’en les gardant enchaînées ou enfermées à l’arrière des églises. Les «patients» n’étaient pas libérés tant qu’ils ne se rétablissaient pas ou que l’on ne décelait pas une amelioration - les décisions sur cette question sont toujours prises en fonction des opinions purement objectives des fidèles locaux.

La campagne In My World attire l’attention de la société sur les soins de santé publique complexes, non couverts mais vitaux, en particulier en ce qui concerne la santé mentale.

«Globalement, nous ne portons pas attention aux problèmes de santé mentale. Ils ne sont pas moins importants que les maladies cardiaques ou le cancer. Dans une vie, une personne sur quatre fait face à ce genre de maladies, par exemple: la dépression. En moyenne, les personnes atteintes de maladies mentales vivent 20 ans de moins que les gens ordinaires. Et nous ne faisons toujours pas cas de ces maladies. Nous devons nous y efforcer. La première étape étant que la société se doit de reconnaître le problème. Nous espérons y contribuer - explique Hammond - Nous espérons vivement que grâce à cette campagne, de nombreuses personnes partageront ce numéro sur les réseaux sociaux et ainsi ajouteront de la valeur à la santé mentale et aux maladies qui l’accompagnent aux yeux de la société partout dans le monde. Nous voulons changer la vision que le public a de la santé mentale ».

Vous pouvez suivre One Day in My World sur Instagram à: @onedayinmyworld ou explorer le site Web onedayinmyworld.com. La campagne est promue sur Instagram et Robin Hammond, le photographe, partage les histoires de ses personnages sur des comptes tels que World Press Photo.

Witness Change maintiendra sa campagne durant les 3 prochaines années et est heureux d’avoir du soutien. L’organisation accueille des projets communs et met en lumière de nouvelles histoires venant de different endroits dans le monde. Vous pouvez les contacter via le formulaire de feedback sur le site.

Souscrire à la newsletter hebdomadaire d'Onlypult