Comment éviter le burn-out dans les medias sociaux

5 mars 2019
PARTAGER:

Si vous faites la promotion active de quelque chose sur Facebook ou Instagram, tôt ou tard le moment viendra où:

  • Vous n’aurez plus d’idées pour vos Posts;
  • Vous en aurez assez de surfer tout le temps sur Internet, de vos Likes et commentaires;
  • Vous voudrez jeter votre smartphone ou casser votre ordinateur portable;
  • Vous aurez des insomnies et une dépression.

Félicitations, ce sont les premiers signes du burn-out!

Est-il possible de l’éviter? Bien sûr que oui. Comme tout autre type de burn-out, il peut être vaincu très facilement. Le problème est qu’aucun d’entre nous n’essaye même pas de le faire, c’est pourquoi vous devez vous ressaisir et suivre ces instructions qui ont déjà sauvé des millions de blogueurs.

🗓 Plan de contenu 🗓

Le plan de contenu est une liste de sujets possibles pour votre blog pour une période spécifique. En d’autres termes, c’est lorsque vous pensez être très malin et que vous allez preparer des photos pour les prochains six mois mais que vous vous mettez à pleurer parce que vous ne savez pas comment les sous-titrer.

C’est une bonne idée d’élaborer un plan de contenu mensuel approximatif indiquant toutes les dates importantes, puis de définir un plan hebdomadaire plus court mais plus précis. De cette façon, vous économiserez votre temps et ne vous demanderez pas quoi poster demain. Au fait, vous souvenez-vous de notre article sur la manière de créer un plan de contenu rapidement et pour une longue période? Ces conseils sont toujours pertinents.

Bonus: Si à la maison on vous dit de “trouver un vrai travail”, imprimez votre plan de contenu sur du papier de qualité et accrochez-le au mur. Laissez tout le monde enfin voir quel “fardeau” vous portez: 3 Posts par jour, 5 articles par heure, 100 commentaires par minute.

🛀 Consultez vos comptes de medias sociaux tous les jours 🛀

En fait, une fois suffit, car il est vraiment difficile de rater quelque chose d’important, mais pour rester calme et rassuré, deux fois c’est parfait.

Vous ne devriez pas vérifier les messages Directs, les commentaires, les Likes et les re-posts à chaque minute - cela pourrait vous amener à avoir des rendez-vous réguliers chez le psychiatre.

🥁 Changez d’activités durant la journée 🥁

Par exemple, si vous êtes un free-lance, passez de l’ordinateur à d’autres activités, en particulier celles liées aux efforts physiques. En raison de l’hypodynamie - diminution de l’activité musculaire du fait de la sédentarité - les gens commencent à souffrir de surmenage plus rapidement. Beaucoup plus rapidement.

Les exercices physiques réduisent le stress et vous donnent de l’énergie, tout en prévenant l’épuisement physique mais aussi l’épuisement nerveux.

Si vous travaillez au bureau, configurez une alarme sur votre téléphone pour vous souvenir de quitter votre lieu de travail et de vous reposer au moins une fois toutes les heures ou heure et demies. Faites des exercices, laissez vos yeux et votre cerveau se reposer. Ne voyez pas uniquement que votre bureau. Allez prendre votre déjeuner dans un magnifique parc ou dans un café agréable.

⛱ Planifiez votre complète désintoxication des medias sociaux ⛱

Sérieusement. C’est important.

Si vous ne planifiez pas votre temps de loisirs, votre corps devra trouver un moyen de se détendre et quand cela se produira, ce ne sera probablement pas très agréable. C’est pourquoi, pour ne pas attraper la grippe avant une échéance importante, notez vos projets de week-end et de vacances dans votre agenda dès maintenant. Au début ce ne sera pas facile, mais vous vous y habituerez. Notre article précédent avec une photo de carotte parle exactement de ce sujet: https://onlypult.com/fr/blog/des-moyens-drastiques-et-droles-pour-se-desintoxiquer-des-medias-sociaux.

😴 Une règle stricte 😴

Pas d’ordinateurs, tablettes et smartphones une heure avant d’aller se coucher.

Le fait est que la lumière bleue provenant des écrans supprime les effets de la mélatonine, une hormone du sommeil. Les spécialistes des troubles du sommeil ont découvert que les personnes qui lisent des livres électroniques ou sont sur les médias sociaux tard le soir produisent moitié moins de mélatonine que ceux qui préfèrent les livres imprimés et la communication réelle.

Essayez tout au plus d’utiliser des gadgets électroniques avec les écrans les plus petits et évitez de les placer trop près de vos yeux pour minimiser les effets de la lumière bleue. Donnez une chance à la mélatonine.

Souscrire à la newsletter hebdomadaire d'Onlypult