Compte Instagram exemplaire: le secret du succès de Nike et la part restante de Mastercard

9 février 2018

Les spécialistes SMM sont habitués à considérer les marques célèbres comme des exemples de gestion d’un compte Instagram. Comme dans: “faites comme Nike ou Mastercard et vous allez réussir”.

Voyons comment les comptes Instagram des grandes entreprises fonctionnent vraiment et lesquels d’entre eux ont l’air de vraiment marcher (et aussi ceux qui ne marchent… pas du tout).

Nike

Le compte de Nike a plus de 72 millions d’abonnés - c’est l’un des comptes les plus suivis sur le réseau.

Caractéristiques:

  1. Le compte n’a presque pas de publicité, il contient à la place de nouveaux modèles de sneakers (les plus high-tech et innovants).
  2. L’accent est mis sur les histoires. Nike fait de nombreuses publications sur les athlètes populaires qu’elle soutient (on les appelle endorsés). Habituellement, ces histoires sont très personnelles.
  3. The descriptions of publications are short and with extensive usage of hashtags. All athletes are mentioned without fail. En règle générale, les histoires parlent de se surpasser, par exemple, «il / elle était comme çi et est devenu comme ça»
  4. Les descriptions des publications sont courtes et utilisent beaucoup de hashtags. Tous les athlètes sont mentionnés sans faute.
  5. 80% de toutes les publications sont des vidéos.

Boeing

Le compte d’une compagnie de construction aéronautique américaine a 420 000 abonnés, soit la moitié de ce que son concurrent Airbus possède.

Caractéristiques:

  1. Il est évident que les amateurs de véhicules sont le public principal. C’est pourquoi ils écrivent d’une manière claire et simple sur le compte et se concentrent sur les caractéristiques des avions.
  2. Les gens et leurs histoires personnelles sont extrêmement rares à trouver ici. Même si une publication concerne une personne, elle est toujours liée à une nouveauté.
  3. Environ la moitié de toutes les publications sont des sujets connexes, tels que la fabrication d’aéronefs militaires et les activités spatiales.
  4. Il semble que Boeing ne soit pas très doué pour utiliser les outils réels d’Instagram jusqu’à présent. Ils publient encore de minuscules collages d’images au lieu de galleries.
  5. En outre, l’idée centrale du compte est assez vague. On ne sait pas exactement ce que Boeing veut dire à son public.

Emirates

Le compte de la plus grande compagnie aérienne au monde compte 2 millions d’abonnés et un engagement très faible.

  1. Emirates publie deux types de contenus: avions et équipages. Presque rien d’autre n’est publié.
  2. Si des photos de personnes sont affichées, celles-ci sont toujours réunies en groupes allant de deux à une petite foule. Juste Ronaldo a eu de la chance d’être publié seul.
  3. Il semble que le compte nécessite un concept visuel élaboré. Le contenu se compose de messages extrêmement différents: photos de drones professionnels, photos de déjeuners amateurs, captures d’écran de jeux vidéo et collages avec des citations de cheikhs. Tout ceci publié de manière chaotique.
  4. De plus, il n’est pas très clair dans quel but le compte a été créé. Sur quoi veulent ils attirer l’attention de leur public: la magnificence des Emirats Arabes Unis, la beauté de Dubaï et les hôtesses de l’air ou les richesses et le parrainage?

Mastercard

Ce système de paiement tente de rendre son compte démocratique mais en même temps mets en avant un style de vie de luxe pour ses 62 mille followers, et ce, sans raison apparente.

Caractéristiques:

  1. Ce compte professionnel ressemble à un compte amateur à première vue. Le contenu donne l’impression d’un tas de choses différentes sans aucun style ou sujet précis. Par exemple la photo d’un morceau tarte sur une serviette en papier ou des vidéos publicitaires étranges sont suffisamment bizarres pour être mentionnées.
  2. A en juger par la manière de publication, Mastercard vise à promouvoir le Programme Priceless qui offre un service de qualité supérieure. Pourquoi ne pas créer un compte séparé pour cela? C’est la question.
  3. Chez Mastercard, apparemment ils ne sont pas capables de choisir la meilleure image relative à un événement et postent toutes les images qu’ils ont, bonnes ou mauvaises.
  4. L’engagement est extrêmement faible. Chaque message contient environ 200 à 300 “J’aime” et 2 à 3 commentaires alors que le compte compte 60 000 abonnés. C’est un échec épique.
PARTAGER:
Souscrire à la newsletter hebdomadaire d'Onlypult